Bienvenue sur Run.dz
Panier - 0,00 DZD

Votre panier est vide.

Le test de la Nike Free 4.0/5.0 Flyknit

21/06/2015

 Le test de la Nike Free 4.0/5.0 Flyknit

Cette semaine la RUNDZ TEAM a eu l’occasion de tester pour vous les 2 nouveaux modèles de la collection Nike FREE 2015  à savoir la 4.0 et la 5.0. Nous avons utilisé cette chaussure sur divers types de sols et de dénivelés au complexe du 5 juillet à Alger, une première dans le monde du running en Algérie.

Un grand merci à l’équipe de PMG, distributeur exclusif de la marque Nike en Algérie, pour la confiance qu’elle porte à la RUNDZ TEAM pour cette première en Algérie. Un grand merci aussi au photographe Amine Djaouhra.

Ces deux modèles ne sont pas une nouveauté, la collection Nike Free existe déjà depuis 2005 ! Nous parlerons ici d’amélioration et d’innovation surtout avec le système Flyknit.

L’équipe RUNDZ donne son verdict après 10 jours de test sur terrain, avec une cotation sur 5 de différents paramètres

Si, vous aussi, vous courez avec l’un de ces modèles, réagissez sur www.run.dz ou sur notre page Facebook.

La Nike Free Flyknit 4.0 :

Comme à son habitude, Nike a mis la barre très haut en terme de design avec une finition parfaite, la chaussure est ultra confortable, légère et très respirante ; vraiment une sensation de rentrer le pied dans un chausson. En fait le pied et la chaussure ne font qu’un.

Seul bémol, une sensation de serrage sur le dos du pied au début, qui se dissipe progressivement, après les premières foulées, grâce à la technologie Flyknit qui est la nouveauté sur ce modèle. L’empeigne est conçue en un morceau, cousue avec un seul fil. La chaussure vous offrira un très bon maintien avec des zones plus ou moins extensibles, stratégiquement placées, répondant aux besoins de votre pied lors de sa course.

La chaussure impulse une foulée légère et un rebond super confortable vu la légèreté de la paire (238g) ;  l’amorti, par contre est très réduit au niveau de l’arrière pied ; ceci se ressent au-delà de 45 min de course.

Pour les premières utilisations et pour ceux qui n’ont pas l’habitude de courir avec des chaussures minimalistes une petite gêne au mollet est ressentie, tout à fait normale avec ce type de chaussure ; cela est dû au drop de 6  mm de la chaussure : c’est un décalage de l’appui du pied du talon vers le medio pied; ceci disparaitra après quelques utilisations et surtout vous ressentirez un  renforcement de vos muscles du mollet.

Nike Free Flyknit 4.0 est une chaussure à recommander plutôt pour l’entrainement et le footing, et surtout pour des séances techniques (fractionné, PPG, PPS, fartlek). Nous l’avons utilisée sur plusieurs terrains: chemin stabilisé, en salle et de très bonnes sensations sur le bitume. Ceci dit,  avec ses courbures modernes et ses couleurs tendances la Nike Free Flyknit pourra s’adapter parfaitement à votre style de tous les jours. 

Les plus

Les moins

Look :  

Légèreté :  

Technicité :  

Confort :  

Prix :   (13800 da)

Polyvalence :  (ne pas pouvoir l’utiliser sur les grandes distances telles que celle du marathon).

Redouane SILARBI

Ultra-marathonien et marathonien.
Co-fondateur de la startup www.run.dz

La Nike free 5.0 :

 

J’ai testé pour vous la Nike free 5.0 sur route et chemin pendant l’entrainement.

Dès que j’ai mis mon pied dedans j’ai été emballée par sa légèreté.

Une première sensation de gène au niveau de la voute plantaire qui s’est estompée dès les premières foulées, le temps que la chaussure s’adapte au pied, tant elle est souple !

Une impression de courir pieds nus. La chaussure fait corps avec le pied. La Nike free 5.0 est très légère, vous oubliez que vous êtes chaussée, et elle donne la sensation d’une foulée très dynamique.

Sur goudron, le fait de la semelle très articulée grâce à tous les découpages de celle-ci, aucun bruit, vos concurrents ne vous entendent pas arriver.

Elle offre une très bonne adhérence aussi bien sur le goudron que sur les chemins, même en côte.

Après plus d’une heure de course, la sensation de légèreté de la foulée est toujours là.

Après l’entrainement, aucune douleur.

Par contre, pour les personnes qui suent des pieds, il faut choisir les chaussettes adéquates, sinon sur la plante du pied apparait une sensation d’échauffement, pas très agréable.

J’aurais apprécié une couleur vive : à partir de la pointure 40, il n’y avait que du noir dans la collection femme.

Le prix : budget à considérer pour une paire de chaussures que j’utiliserai pour les sorties d’une heure 30 environ.

Mon conseil :

Nike free 5.0 convient aux sorties sur route et chemins, et même en salle.

Ces chaussures impriment une foulée très légère et dynamique, l’impression de survoler le parcours.

Pour ceux qui suent, faire le choix d’une paire de chaussettes adéquate 

Pour poids du coureur : inférieur à 85 kg

Type de pied : universel

En chiffres

 

Amorti 

 

Stabilité 

 

Technicité 

 

Polyvalence 

 

Look 

  

Confort 

  

Poids de la chaussure

 

Prix 

 

Les plus

Les moins

Look : 

Légèreté : 

Technicité :

Confort : 

Prix :

Couleurs : 

Pour vous :

Saida YOUNSI
Ultra-marathonienne et marathonienne

Fiche technique :
Terrain : route/chemins stabilisés/fitness 
Type de pied : universel
Type d’utilisation : entrainement/compétition
Poids du  coureur : inf de 85 kg
Poids de la chaussure : 238 g

   

 

Sportivement,
RUNDZ TEAM.


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

cliquez ici pour vous identifier

« Retour